01/01/2012

Le développement durable, ce sommet de l'hypocrisie

Nous apprenons en ce premier de l'an que Rio de Janeiro a dédié son feu d'artifice de fin d'année au développement durable, à l'occasion du prochain sommet de l'ONU, Rio+20, lors d'une fête qui a réuni deux millions de personnes vêtues de blanc sur la plage de Copacabana. Hypocrisie vous avez dit ?

"Quelque vingt-quatre tonnes de feux d'artifice seront tirés pendant seize minutes après minuit, dans la nuit du 31 décembre, en plein été austral. La plage sera d'abord entièrement illuminée en vert en signe de bienvenue au sommet sur le développement durable, qui se tiendra à Rio du 20 au 22 juin."

RIO+20_Logo_FVL_Fr.jpgBresilNouvelAnCopacabanaSmall.jpg

Le sommet de l'hypocrisie, commence-t-il donc à Rio dès le 31 décembre en prévision des 20-22 juin 2012 ? Non pas ! Le maire a assuré que l'événement sera «totalement vert», précisant que les émissions de carbone provoquées par la fête seront compensées par des plantations d'arbre. Ouf !

Et les bâches de la scène principale, où se succéderont des chanteurs de musique populaire brésilienne et des artistes internationaux comme le DJ français David Guetta, serviront à fabriquer des trousses scolaires, pour sensibiliser les jeunes au développement hypocrite, euh, durable. Re ouf !

Rio+20 se tiendra vingt ans après le premier sommet de la Terre à Rio et s'est fixé comme objectif d'élaborer un plan d'action pour le développement durable de la planète. Nous sommes sauvés, 20 ans après notre conscience a évolué, notre planète est désormais entre de bonnes mains, cela ne fait plus aucun doute.

Aucun doute non plus, cette année 2012 sera l'objet de luttes écosociales de premiers plans : je nous souhaite donc une belle année d'indignation et d'engagement sous le signe de la décroissance !

13:46 Écrit par Julien Cart | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : développement, durable, écologie |  Facebook | | | |