18/10/2011

Ou quand Pierre Weiss réécrit les Ecritures

On apprend ce matin que Pierre Weiss s'offusque du fait que les Evangiles ne figurent pas parmi les « grands textes » que l'école genevoise propose aux élèves du Cycle d'Orientation. Le député qui semble élu par Dieu lui-même pour rétablir la Vérité en ce bas monde interpelle en effet le Conseil d'État et les quatre principales Églises chrétiennes du canton. Semble-t-il, ce qui le gêne le plus, ce n'est pas tant l'absence du Nouveau Testament dans les grands textes, mais bien la présence du Coran dans ceux-ci :

« Je souhaite savoir si la présence côte à côte du Coran et de l'Ancien Testament, dans la partie consacrée à la naissance du monde, permet de mettre en lumière que pour le premier la femme est inférieure à l'homme, alors qu'elle est son égale dans le second. »

Nous conseillons à Pierre Weiss de relire ce même texte qu'il dit fondateur de notre civilisation, à savoir l'Ancien Testament, il verra que :

- Adam fut la première créature de Dieu, Eve fut créée à partir d’une des côtes d’Adam.
- Eve est la principale cause de l’expulsion d’Adam du paradis, ayant poussé ce dernier à transgresser la loi divine : elle devient donc l’égérie incontestable du péché originel.
- La femme n’a pas seulement été créée d’Adam, mais elle a été créée « pour » lui...

Mais sans doute que pour le spécialiste des Ecritures qu'est Pierre Weiss, cela est synonyme "d'égalité entre hommes et femmes"... Il pourra même pousser le trait en relisant (ou plutôt en lisant tout court...) le Coran, où l'on ne retrouve nulle part cette image de la conception d’Eve à partir d’une des côtes d’Adam... Au contraire, dans la version coranique, il semble même selon les spécialistes1 que la création humaine n’est pas exprimée en termes de genre et que le Coran utilise indifféremment les termes et images au féminin et masculin, afin de décrire la création à partir d’une seule origine et d’une seule substance… Dans un grand nombre de passages du Coran, en effet, on lit que la création originelle d’Allah était une humanité indifférenciée ni homme ni femme.

Un(e) Pierre dans l'eau, donc, mais avant les élections, un petit article à caractère islamophobe pour récupérer quelques voix chrétiennes, c'est tout ce que cherchait l'élu. Il apparaît malheureusement plutôt vain de vouloir réécrire les Ecritures cinq jours avant les élections... C'est plutôt un miracle qu'il faudrait au PLR pour ne pas sombrer en eaux troubles dimanche...par manque de foi ?

1 voir l'article : L’égalité entre hommes et femmes ; Riffat Hassan, Université de Louisville, Kentucky.

 

15:03 Écrit par Julien Cart | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook | | | |

Commentaires

Votre mauvaise foi est insondable, M. Cart. Tous ceux qui auront lu le texte intégral de Pierre Weiss en seront aussitôt persuadés. Sans compter que si le judéo-christianisme eut effectivement pas mal de choses à se reprocher en matière de droits des femmes par le passé, l'Islam fut tout sauf un modèle en la matière.

Écrit par : Zainab bent Abass | 18/10/2011

Monsieur Julien,

Jouons cart sur table! Monsieur Weiss, lui il sait!...
Herr Weiss, der weiss!... Und trotzdem ist er nicht schneeweiss!

Et vous, vous avez l'Adam vraiment dure pour parler de lui. Un homme qui l'Eve ses troupes ou les quelques pommes qui lui restent pour la grande bataille de ces élections.
Il est Pierre et c'est sur cette pierre que le PLR bâtira son déclin... que le PLR pâtira de son déclin... ou partira vers son destin, celui de tous les empires, mais en pire.

Écrit par : Baptiste Kapp | 18/10/2011

La connaissance de l'Ancien ET du Nouveau Testament est fondamentale et fait partie du bagage culturel de l'honnête homme, au sens ancien de l'expresssion (qui ne se met guère au féminin). Il en va de même des "sapeuses-pompières" et des "femmes-grenouilles".

Cette formation nous épargnera les questions telles que:

- Maman, l'Arche de Noé, c'est quoi ?

- C'est quoi, le Tombeau Vide sur cette toile ?

- L'Annonce faite à Marie ..C'est qui, cette Marie ?

- Noël, c'est pour booster les ventes des grands magasins ?

Pierre Weiss a parfaitement raison. L'Etude de la Bible est cruciale.(Le mot provient de "crux" la croix en latin.)

Écrit par : Jean-Bernard Fromm | 19/10/2011

Les querelles entre les politiciens de Genève pour savoir si la femme est l'égale de l'homme dans les religions, toutes les religions, sont ridicules.

Et tenter de mettre en avant un texte du Coran, de l'Ancien testament, du Nouveau testament, qui soi-disant, considère la femme libre et indépendante est une manipulation. Toutes les religions ont rabaissé la femme à un stade inférieur.

Il est dommage que des personnes qui ont en charge l'éducation des enfants (les hommes et des femmes de demain) ne font pas encore la différence entre les Croyances et l'histoire des religions.
Il est temps de grandir et de lire l'histoire de la civilisation de Will Durant.
Pour les Croyances, c'est une affaire privée, l'école n'a pas à diriger les élèves vers une religion, vers l'athéisme, ou autre spiritualité.

Mais par contre, leur raconter l'histoire des Religions durant toute la civilisation, est un apport précieux pour mieux appréhender la vie.
Il y a eu un déclenchement pour que l'homme s'adresse à des Dieux. La peur de mourir, la crainte de souffrir, la terreur des catastrophes naturelles font naître les Religions.
Durant les civilisations anciennes et actuelles, le peuple a pu adorer: La lune, le soleil, les animaux, mi-hommes - mi-animaux, les Rois, les Dieux, le Dieu.
On peut commencer par le culte de la Lune.
L'homme primitif considérait et adorait la lune comme un mâle vigoureux qui provoquait les menstrues chez la femme (même à cette époque, le primitif avait une drôle de conception de la femme).
Il y a aussi le Soleil qui fut l'Astre adoré des peuples de l'Antiquité.

Je ne peux vous donner la liste de tous les Dieux de nos civilisations et de notre monde (il y en a peut-être d'autres dans les exoplanêtes), Will Durant s'est penché sur cette incroyable aventure, cela lui a pris de nombreuses années et plus de 20 ouvrages.
Alors pourquoi se disputer pour savoir quel dieu d'aujourd'hui est le plus important , car comme tous les dieux, ils ne seront là que pour quelques années.

Les civilisations passées nous ont démontré le nombre infini des Dieux et je prends le pari que le nombre des Dieux pour l'avenir de l'bumanité sera tout aussi infini.

Écrit par : Noëlle Ribordy | 19/10/2011

Il faut dire que les verts genevois, font des voyages à Gaza pour rencontrer les terroristes du hamas, de là, qu'est ce qui peut bien les retenir ?

Écrit par : Corto | 19/10/2011

Tora, coran, ancien et nouveau testament ne sont que le reflet d'âneries, souvent fort bien écrites par ailleurs et qui ne relève que du domaine de la croyance. Donc pas de cela à l'école.

Pour comprendre la finalité de ces textes, il vaut mieux comprendre Galilée, Copernic et bien d'autres victimes des religions (telles que les femmes par exemple). Il suffit de voir aujourd'hui le combat des créationnistes, relayés par des mouvement politiques à caractère sectaire tels que l'UDC, l'UDF et autres partis évangéliques, pour contrer les descriptions scientifiques de la création de l'univers et de l'apparition de la vie.

Oui aux grands textes scientifiques et littéraires à l'école, éventuellement aux contes de fée pour les plus petits et non aux divagations religieuses rapportées par le coran, la tora et la bible.

Écrit par : Galileo | 19/10/2011

Galiléo, alors pourquoi tant de prix nobels sont décernés à des personnes de culture juive ?

Sur les 800 Lauréats, 167 sont juifs, soit près de 21 %.
Parmi les Lauréats juifs :
- 24 Prix Nobel en économie
- 45 Prix Nobel en physique
- 49 Prix Nobel en médecine
- 30 Prix Nobel en chimie
- 12 Prix Nobel en littératures
- 8 Prix Nobel de la paix

Ceci malgré le fait que la population juive mondiale représente moins de 5 pour 1000 (0,5%) de la population mondiale.

Depuis la fin du nazisme, ce pourcentage drastiquement augmenté, cette année, 5 x nobels en science sur 7 ont été attribué à des juifs !!!

Alors Galiléo, continuez de prétendre que la terre est plate ou que la femme représente semblable à un animal n'a absolument rien à voir avec la Thora !!!!!!

Écrit par : Corto | 20/10/2011

Galiléo se sent un peu gêné de répondre !!!

Écrit par : Corto | 20/10/2011

Corto il ne nous reste plus qu'à VOTER POUR Pierre WEISS!

Un vert gauchiste qui vire au rouge communiste!

Quand on lit votre "à propos" on est fixé!

"Un jour j'espère que les différents combats que je mène pourront voir le jour, à savoir, entre autres, les droits politiques des personnes d’origine étrangère, l'égalité hommes-femmes, la gratuité des services publics, l’instauration d’un revenu d’existence et celle d’un revenu maximum, etc."

Ben voyons! Sur le dos de ceux qui triment honnêtement! Et allez-y les trafiquants de drogue qui ont mission de tuer, le Vert se bat pour que vous votiez la mort de notre démocratie pour instaurer la Charia!

Quelle pitié et quelle mauvaise foi! Indignez-vous Julien Cart mais sur le combat que vous menez!

Écrit par : Patoucha | 20/10/2011

Corto,

Vous ne comprenez rien ou vous faites exprès ! Je n'ai pas dis que juifs, musulmans ou chrétiens étaient des ignares. J'ai simplement affirmé que la thora, la bible et le coran contenaient un nombre d'âneries impressionnant qui relève du domaine de la croyance et non de la science.

Les prix Nobel ne sont jamais choisis en fonction de leur religion mais en fonction de leur apport à la civilisation dans de nombreux domaines.

Le créationnisme n'a jamais été labellisé par un prix Nobel que je sache. La colonisation et les croisades modernes non plus ! Et pourtant de nombreux croyants sont convaincu que ce genre de bêtise doit être enseignée à nos jeunes dans le cadre des cours de biologie. Or le créationnisme est une théorie complètement fumeuse et pourtant défendue de manière forcenée par les fondamentalistes juifs, musulmans ou chrétiens.

J'évoque ici le créationnisme. On pourrait rajouter le terrorisme invoqué au nom de dieu, quelque que soit le véhicule du message par ailleurs. Il est proprement hallucinant d'entendre des justifications du terrorisme de la part de chrétiens fondamentalistes (évangélistes américains proches du tea party) , ou de la part de juifs orthodoxes (colons juifs en Cisjordanie) ou encore de la part d’extrémistes musulmans (autorités iraniennes ou immams allumés). Tous tirent leur justification des écritures !!!

Il ne reste plus qu'à rajouter Mein Kampf d'Adolf ou le Capital de Karl et la bibliothèque des horreurs sera complète.

Cordialement.

Écrit par : Galileo | 20/10/2011

Cher Monsieur, je pensais ne mettre qu'un commentaire à votre billet. Et, puis, l'inspiration venant, j'ai finalement écrit, à mon tour, un billet:
"Ou quand Julien Cart réécrit les Ecritures et le billet de Pierre Weiss"
Le lien à ce billet est:
http://micheleroullet.blog.tdg.ch/archive/2011/10/21/ou-quand-julien-cart-reecrit-les-ecritures-et-le-billet-de-p.html

Écrit par : Michèle Roullet | 21/10/2011

Galiléo, si les chrétiens n'ont rien retenu de la création vue par la Thora, restez dans cette vision restrictive, en l'occurrence dans la Thora, rien ne permet d'affirmer quoi que ce soit d'autre qu'une version permettant à l'homme d'accéder à une forme de compréhension, quel serait la Thora si elle aurait commencé il y a des milliards d'années et qui vous parle de 5772 ans, ce chiffre part du 2 tichri de l'an zéro, ce qui induit qu'il y a un avant !!!

Écrit par : Corto | 21/10/2011

Chère Madame Roullet, merci de me consacrer votre billet, j'en suis fort honoré.

"Très ignorante des Saintes Écritures, je reste toutefois sceptique sur vos interprétations et vous conseillerais de relire aussi ce texte en changeant de lunettes !"
Vous êtes ignorante et pourtant vous semblez avoir une bonne opinion sur la question...

"Si les créations divines sont, pour les croyants, intrinsèquement parfaites, toute comparaison entre elles n'a aucun sens. Établir, en fonction de l'ordre d'entrée sur la scène du monde, une hiérarchisation des genres humains est absurde. Même à l'opéra, les rideaux s'ouvrent rarement sur la diva ! Alors, dans la Bible, où il est écrit que : « les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers », le critère de préséance a-t-il un sens ?"

Et vous, préférez-vous être crée "pour vous-même", ou "depuis une côte d'un homme" ? A méditer...

« Eve est la principale cause de l'expulsion d'Adam du paradis, ayant poussé ce dernier à transgresser la loi divine : elle devient donc l'égérie incontestable du péché originel ». C'est votre hypothèse !

"Ne pourrait-on pas voir, dans ce récit, la mise en évidence de la curiosité d'Eve, son envie de comprendre le monde, même si cet appétit l'entraîne trop loin, la conduit à transgresser la loi divine. Eve, ne nous rappelle-t-elle pas que : penser, c'est résister et parfois transgresser les règles ? Ne pourrait-elle pas être perçue comme une indignée, comme une figure de proue de l'humanité, qui nous rappelle aussi les dangers de l'indignation, ses dérives et aveuglements."

Votre belle envolée tient malheureusement plus du lyrisme que d'une interprétation exégétique valable. Vous voulez interpréter le fait de transgresser la loi donnée par Dieu comme un acte de curiosité et de bravoure, même vous poussez votre incantation à percevoir dans son geste une "résistance" qui naîtrait de la pensée ! Je vous laisse consulter la suite de l'Ancien Testament pour comprendre ce qu'il advient de celles et ceux qui osent contester sa Loi. L'Ancien n'est pas le Nouveau Testatment, et l'indignation n'y a pas sa place : mais je vous laisse me citer des passages qui appelleraient à la transgression, évidemment.

"Eve, mère de l'humanité était l'égérie incontestable du péché originel et une preuve de "l'antiféminisme" de l'église catholique, on peine à comprendre pourquoi la Vierge Marie, dans cette même Eglise a une place si spéciale."

Si spéciale qu'elle n'intervient que dans le Nouveau Testament... Mais bref.

"C'est le seul humain, conçu exempt du péché originel !"

Dans la version catholique uniquement, qui a décrété ce dogme de l'Immaculée Conception que le 8 décembre 1854... Avant et toujours maintenant pour les protestants, Marie est simplement la mère du Christ.

"D'ailleurs, cette Vierge si magnifiée dans l'iconographie religieuse (j'ai un faible pour Giovanni Bellini) n'a-t-elle pas préparé que l'on puisse, des siècles plus tard, chanter en occident : « La femme est l'avenir de l'homme » ?

Ouhlà... parce que vous pensez que chanter en occident cela, est une avancée féministe peut-être ? Pour ma part je ne vois pas en quoi la femme serait l'avenir de l'homme. C'est encore user d'une vision sexiste et différentialiste que de voir en les femmes des représentations propres. La femme déjà n'existe pas, il n'y a que des femmes.

"Enfin, dernière question, le "péché originel", est-il une damnation pour l'humanité ou une chance ?

Savoir que l'on est, dans notre essence même "imparfait", n'est-ce pas laisser surgir la compassion et éviter de se prendre pour un démiurge ?"

Sans doute que l'idée de pêcher évite de se voir trop beau trop grand trop vite. Mais cela ne concerne pas notre débat. Être à l'origine de LA faute qui a provoqué l'instauration de ce même pêché, vous l'avouerez tout de même, et ce même si ce pêché vous arrivez à le voir comme quelque chose de positif (sic!), ce n'est tout de même pas fort glorieux... M'enfin... il faut s'attendre à tout avec vous, semble-t-il.. J'attends tout de même que vous me citiez une phrase biblique qui exprime toute la beauté et la force du pêché.. Pour ma part j'en suis resté (bêtement sans doute) à une vision pour le moins négative... jésus pardonne la pécheresse mais lui dit bien : "vas et ne pêche plus", et non pas : "le pêché n'est pas si mal, il te permet de ne pas devenir une démiurge" ... Bref.

"Notre XXe siècle, traversé des pires massacres, aurait pu y penser davantage au péché originel, le colonel Kadhafi, tué hier, aussi, ne croyez-vous pas ? Quel monstre devient-on lorsque l'on se prend pour un Dieu tout puissant ?"

Un peu comme Sarko qui lui vendait des armes et maintenant lui envoie des bombes - et oui l'opinion publique a changé de camp, donc lui suit. La monstruosité n'épargne personne, et elle se cache même souvent derrière les actes les plus anodins.

"Sachez Julien Cart, que je suis heureuse de pouvoir donner libre cours à mes divagations religieuses sans risquer d'être mise à mort..."

"divagations" c'est en effet le mot...

"Je trouve enfin que M. Pierre Weiss a raison de s'inquiéter d'une dérive inquiétante (que l'on trouve à l'école, mais pas seulement !) dans laquelle on met en marge (quand on ne les oublie pas !) les références chrétiennes."

Je suis sûr qu'on peut compter sur vous pour chanter avec les enfants les chants de noël et pour leur faire construire de jolies crèches, toute école laïque que vous défendiez...

"« Si "Ra'aroa", le chant tahitien de la création, a, comme l'écrit M. Weiss, certainement sa place (au titre de l'exotisme relativiste ?)"

ce qui est différent est donc forcément exotique, et participe forcément à la relativisation de notre propre culture ? vous sombrez bien bas chère Madame, je plains vos élèves...

"dans ce recueil de "Grands Textes" », destiné à l'école genevoise, il est difficile de comprendre pourquoi, dans ce matériel scolaire, les textes chrétiens sont si occultés."

Au contraire relisez le plan prévu, l'Ancien Testament (que vous semblez tant chérir et qui semble receler tant d'ouverture vers l'égalité des sexes...) est au programme, et le Nouveau Testament aussi, mais dans les années suivantes.

"J'ai même vu un matériel scolaire (pas utilisé dans les écoles genevoises !) qui introduit Noël par l'entrée du regard musulman sur Jésus. Est-ce même encore du relativisme ?"

Oh le crime odieux !!! Mais Jésus appartient au christianisme, c'est une horreur ! du relativisme !
Chère Madame, sachez que les trois monothéismes sont à la base de notre culture, et que les trois ont bercé notre culture, permettant une grande richesse et partage entre elles.
Ce ne sont que les personnages tels que vous et M. Weiss qui vous abaissez aux guerre de chapelles dignes du (bas) Moyen-Âge qui renforcez les antagonismes entre les confessions et entre les personnes, faisant ainsi le lit de l'extrême droite et de son islamophobie rampante.
Triste, dangereux et révoltant.

Écrit par : Julien Cart | 22/10/2011

Julien, vous semblez oublier que le petit Jeanot national à passer ses vacances pendant des décennies sous la tente des kadhafi avec fiston et mesdames, car sa première femme avait finit par trouver les itinéraires plutôt aigres, car elle avait aussi partagé les dessous et dessus de tables des polpot, des kim il sung, des assad, d'arafat et ses petits protégés, des sawimbi, des ahmadinedjad et d'autres pas moins surprenants !

Ensuite la relève Somaruga-Calmi-Rey bordée de quelques autres larbins de fortune n'ont eu de cesse de revêtir kéfias et voiles pour maintenir une tradition digne de la gauche genevoise bancaire et vous oubliez d'en faire les éloges, sans doute par crainte de vous choquer vous même.

Allez petit, faite nous croire en l’immaculée conception de la politique des clans genevois de gauche !

Écrit par : Corto | 22/10/2011

Ah pierre vice, est féministe maintenant ?
a-t-il déjà proposé des lois des améliorations de la condition des femmes en Suisse ? pour l'égalité de salaires ? la parité ? le partage des tâches ? le harcèlement sexuel? la chosification de la femme ....
non ! l'ultra libéral se montre aussi extra-menteur et manipule la vérité à tous vas. Bravo ! Julien Cart et n'écoutez pas tous ces maîtres à dé-penser ! La droite dure est brutale et les citoyens finiront bien par lui faire rendre gorge des injustices sociales qu'elle fomente, des vols qu'elle s'autorise par le vote de lois iniques (boucliers fiscaux) et des lois socialistes qu'elle détruit pour garder ses draps de soie. Ah ! ça ira, ça ira, ça ira ! Réjouissons nous, le bon temps reviendra

Écrit par : naimar | 06/11/2011

"Pierre Weiss a parfaitement raison. L'Etude de la Bible est cruciale.(Le mot provient de "crux" la croix en latin.)"

Comme le fait que les Romains ne crucifiaient que les criminels.

Voyez comment se manifeste l'amour du "prochain" dans la bible (AT: Jésus 6:16-24):

16 La septième fois, comme les prêtres sonnaient de la trompette, Jésus dit au peuple: «Poussez des cris, car l'Eternel vous a livré la ville! 17 La ville sera vouée à l'Eternel, elle et tout ce qui s'y trouve. Mais on laissera la vie à Rahab la prostituée et à tous ceux qui seront avec elle dans sa maison, parce qu'elle a caché les messagers que nous avions envoyés.
18 Seulement, gardez-vous bien de toucher à ce qui sera voué à la destruction. En effet, si vous preniez de ce que vous aurez voué à la destruction, vous mettriez le camp d'Israël sous une menace de destruction et vous causeriez son malheur.
19 Tout l'argent et tout l'or, tous les objets en bronze et en fer seront consacrés à l'Eternel et entreront dans le trésor de l'Eternel.»
20 Le peuple poussa des cris et les prêtres sonnèrent de la trompette. Lorsque le peuple entendit le son de la trompette, il poussa de grands cris et la muraille s'écroula. Le peuple monta dans la ville, chacun devant soi. Ils s'emparèrent de la ville 21 et vouèrent à la destruction, en le passant au fil de l'épée, tout ce qui s'y trouvait: hommes et femmes, enfants et vieillards, jusqu'aux boeufs, aux brebis et aux ânes.
22 Jésus dit aux deux hommes qui avaient exploré le pays: «Entrez dans la maison de la femme prostituée et faites-en sortir cette femme et tous les siens, comme vous le lui avez juré.»
23 Les jeunes espions entrèrent chez Rahab et en firent sortir Rahab, son père, sa mère, ses frères et tous les siens. Ils firent sortir tous les membres de sa famille et les installèrent en lieu sûr, à l'extérieur du camp d'Israël.
24 Ils brûlèrent la ville et tout ce qui s'y trouvait. Toutefois, ils mirent dans le trésor de la maison de l'Eternel l'argent, l'or et tous les objets en bronze et en fer.

Finalement les Serbes se sont un peu mieux comportés à Srebrenica que ce Jésus-là. Texte parfait en rapport avec l'actualité. On peut évoquer aussi Deir-Yassin, Sabra et Chatila...


"Chère Madame, sachez que les trois monothéismes sont à la base de notre culture, et que les trois ont bercé notre culture, permettant une grande richesse et partage entre elles."

Oh que non! Le christianisme a détruit, éradiqué toute la culture gréco-latine pour imposer sa stupide superstition à coups d'excommunications et de massacres (au hasard, celui des cathares) et de chasse aux sorcières et aux hérétiques. Un abîme qui a duré 12 siècles. Dont les peuples ne sont sortis que grâce à l'invention de l'imprimerie qui a permis de mettre à jour les mensonges et la corruption de l'église (par exemple les indulgences). Et de redécouvrir le peu de textes de l'antiquité qui avaient survécu à la nuit chrestienne.

Quant à la culture sous l'islam, elle se résume à un seul livre et à l'interdiction des images et autres représentations animales dont les représentations humaines. Notre culture actuelle s'est développée contre le monothéisme, par leur critique radicale. Post tenebras lux.

Écrit par : Johann | 09/11/2011

"Pierre Weiss a parfaitement raison. L'Etude de la Bible est cruciale.(Le mot provient de "crux" la croix en latin.)"

Comme le fait que les Romains ne crucifiaient que les criminels.

Texte crucial s'il en est, voyez comment se manifeste l'amour du "prochain" dans la bible (AT: Jésus 6:16-24):

16 La septième fois, comme les prêtres sonnaient de la trompette, Jésus dit au peuple: «Poussez des cris, car l'Eternel vous a livré la ville! 17 La ville sera vouée à l'Eternel, elle et tout ce qui s'y trouve. Mais on laissera la vie à Rahab la prostituée et à tous ceux qui seront avec elle dans sa maison, parce qu'elle a caché les messagers que nous avions envoyés.
18 Seulement, gardez-vous bien de toucher à ce qui sera voué à la destruction. En effet, si vous preniez de ce que vous aurez voué à la destruction, vous mettriez le camp d'Israël sous une menace de destruction et vous causeriez son malheur.
19 Tout l'argent et tout l'or, tous les objets en bronze et en fer seront consacrés à l'Eternel et entreront dans le trésor de l'Eternel.»
20 Le peuple poussa des cris et les prêtres sonnèrent de la trompette. Lorsque le peuple entendit le son de la trompette, il poussa de grands cris et la muraille s'écroula. Le peuple monta dans la ville, chacun devant soi. Ils s'emparèrent de la ville 21 et vouèrent à la destruction, en le passant au fil de l'épée, tout ce qui s'y trouvait: hommes et femmes, enfants et vieillards, jusqu'aux boeufs, aux brebis et aux ânes.
22 Jésus dit aux deux hommes qui avaient exploré le pays: «Entrez dans la maison de la femme prostituée et faites-en sortir cette femme et tous les siens, comme vous le lui avez juré.»
23 Les jeunes espions entrèrent chez Rahab et en firent sortir Rahab, son père, sa mère, ses frères et tous les siens. Ils firent sortir tous les membres de sa famille et les installèrent en lieu sûr, à l'extérieur du camp d'Israël.
24 Ils brûlèrent la ville et tout ce qui s'y trouvait. Toutefois, ils mirent dans le trésor de la maison de l'Eternel l'argent, l'or et tous les objets en bronze et en fer.

Finalement les Serbes se sont un peu mieux comportés à Srebrenica que ce Jésus-là. Texte parfait pour une leçon en rapport avec l'actualité. On peut évoquer aussi Deir-Yassin, Sabra et Chatila... Finalement une étude de la bible devrait permettre de comprendre quelques constantes dans l'histoire de l'humanité.


"Chère Madame, sachez que les trois monothéismes sont à la base de notre culture, et que les trois ont bercé notre culture, permettant une grande richesse et partage entre elles."

Oh que non! Le christianisme a détruit, éradiqué toute la culture gréco-latine pour imposer sa stupide superstition à coups d'excommunications et de massacres (au hasard, celui des cathares) et de chasse aux sorcières et aux hérétiques. Un abîme qui a duré 12 siècles. Dont les peuples ne sont sortis que grâce à l'invention de l'imprimerie qui a permis de mettre à jour les mensonges et la corruption de l'église (par exemple les indulgences). Et de redécouvrir le peu de textes de l'antiquité qui avaient survécu à la nuit chrestienne.

Quant à la culture sous l'islam, elle se résume à un seul livre et à l'interdiction des images et autres représentations animales dont les représentations humaines. Notre culture actuelle s'est développée contre le monothéisme, par leur critique radicale. Post tenebras lux.

Écrit par : Johann | 09/11/2011

Les commentaires sont fermés.