05/07/2010

Supprimer la vieille tradition absurde de l'obligation de servir

"Le service militaire obligatoire est une tradition absurde qui doit être abolie une bonne fois pour toutes."

Le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) a lancé ce lundi, par ces termes, son initiative populaire pour la suppression de la conscription. Cette initiative est en effet importante à plus d'un titre (lire aussi à ce propos le communiqué du GSsA) :

 

L'armée actuelle, comme le juge un Suisse sur deux (selon la dernière étude de l’EPFZ), est trop volumineuse. Ils ont raison : avec pas moins de 200'000 hommes, la Suisse connaît une densité de soldats au km2 sans comparaison en Europe ! De plus elle coûte très c35074_411523346474_727071474_5096759_4279221_s.jpgher ! 3.7 milliards, le budget de l’armée Suisse : 3,7 milliards de trop ! Si la proposition de la GSsa passe, cette somme va nettement baisser et pourra être mise dans des activités qui valent réellement la peine et pour lutter contre de véritables menaces : les catastrophes, la cyberguerre ou le terrorisme, contre lesquels il faut de petites unités spécialisées et non une armée de masse pourvue grâce à l’obligation de servir.

 

Cette initiative part d’une véritable volonté populaire, contrairement aux dernières lancées par le GSsA (par exemple celle voulant interdire l'exportation du matériel de guerre, ou encore, dans toutes les mémoires, les initiative voulant supprimer l’armée qui ont échoué les deux fois, en 1989 et 2001). Les chiffres le prouvent, puisque 74% des personnes interrogées (étude de l'EPFZ) estiment que l'armée demeure nécessaire, alors que 45% sont pour la suppression de l'obligation de servir. C'est donc que la voie semble ouverte à une telle avancée en Suisse, laquelle suivrait une tendance européenne en abrogeant l'obligation de servir, 25 pays connaissent le service volontaire (la Suède l'a adopté il y a quelques jours, l’Allemagne et l’Autriche en débattent) sur 43 Etats armés. Dans le monde, voici la situation actuelle :

 

 

arton130.png

Carte : la conscription dans le monde (Wikicommons)
rouge : les Etats appliquant encore la conscription ;
bleu : armée volontaire/professionnelle ;
orange : suppression prochaine de la conscription ;
vert : pays sans armée.

 

La fin de l’armée de milice, le début d’une armée de métier ? C'est la crainte d'une partie des citoyennes et citoyens. Or, la Suisse devrait toutefois disposer d'une armée de milice, de taille réduite, si l’initiative passait. L'initiative concerne en effet uniquement l'obligation de servir. Il n'y a pas à craindre de l'apparition d'une armée de professionnels, le principe de l'armée de milice demeurant inscrit dans l'article 58 de la Constitution. Il n'y aura pas non plus des "Rambos" dans l'armée, les personnes dangereuses et violentes ne peuvent et ne pourront intégrer l'armée.

 

Enfin, des raisons très objectives soutiennent l’obligation de servir, qui est une atteinte aux droits humains. Ceux qui sont déclarés inaptes ou sont réformés doivent payer une taxe que la Cour européenne des droits de l'homme juge elle-même discriminatoire. De plus, le fait que seuls les hommes y soient contraint est discriminatoire. De plus, actuellement l'Etat peut contraindre un jeune homme à participer aux guerres - alors qu'il est plus responsable de promouvoir des solutions non-violentes aux conflits. Nous vivons dans un Etat souverain ou il devrait être possible d'accepter ou non de s'engager à prendre les armes, et non d'y être contraint. Ou alors préférons-nous la dictature du militarisme… ?

carcan_3s.jpg

Enfin, l'obligation de servir est aussi anti-démocratique : en obligeant les jeunes hommes de servir, on leur apprend à exécuter des ordres plutôt qu'à penser par eux-mêmes. Nos aînés se sont battu pour respecter leur conscience et le droit de ne pas être obligés de porter une arme. Ceux qui ne voulaient pas faire d'armée pour des raisons de conscience étaient condamnés à des peines de prison.

Aujourd’hui, notre devoir est donc clairement d’en finir avec cette vielle tradition qu’est l’obligation de servir, et de le dire en signant l’initiative du GSsA !

Avec cette initiative, l'armée va se transformer en une armée de milice volontaire, réduite en taille et le service civil sera conçu de manière totalement indépendante du service militaire et sera ouvert sur une base volontaire, aux femmes comme aux hommes.

20:19 Écrit par Julien Cart | Lien permanent | Commentaires (22) |  Facebook | | | |

Commentaires

Enfin !!! c'est pas trop tard ! mais dommage que la Suisse n'a pas décidé ca plutot

Écrit par : Michaël | 05/07/2010

Le GSSA cela ne voulait pas dire Genève Salue Son Armée ?????

Écrit par : phiphibandit | 05/07/2010

Corvée de patates !

Écrit par : Corto | 06/07/2010

Une armée de milice volontaire miniature ? C'est un gag ! Si l'on supprime l'obligation de servir, on se dirige vers une armée de professionnels 4 x plus cher !

Mélanger les problèmes de climats avec l'armée c'est comme demander à dentiste de s'occuper du calcaire de votre machine à café !

Cette initiative ne tien pas la route comme toute celles du GSsA ! Dont le but est la suppression de l'armée !

Par ailleurs, les etudes de l'EPFZ démontrent que la majorité du peuple veur une armée ! Donce sera soit une armée de pros plus cher soit une armée de milice un peu plus petite mais certainement PAS ce modèle ridicule qu'aucun pays n'a mis en place, que nous propose les gourous du GSsA !

Écrit par : Steeve | 06/07/2010

L'initiative populaire "Oui à l’abrogation du service militaire obligatoire !" est lancée, et la récolte de signatures peut enfin commencer !!

Cela ne prend que quelques minutes : téléchargez ici la feuille de signature: http://www.wehrpflichtaufheben.ch/fileadmin/Doks/Wehrpflicht_f.pdf

Envie de vous investir davantage ? ! Vous pouvez dès à présent commander du matériel gratuit : dépliants et argumentaires.

Et surtout participer à la récolte en nous contactant au gssa@gssa.ch ou au 022 320 47 76 Merci pour votre soutien ! Plus d'infos sur www.gssa.ch et www.gsoa.ch

Écrit par : Julien Cart | 07/07/2010

Il était aussi absurde d'avoir des réserves d'or immenses à la Banque Nationale. Tout le monde disait encore, il y a moins de trois ans, qu'une crise économique majeure n'était plus possible. On connaît le résultat. On a vendu la moitié de notre or (pour la majeure partie à l'époque où il valait peu). Et maintenant, à la place, on a acheté des Euros... Bravo!
Continuons sur la lancée. Bazardons l'armée de milice, qui est juste une tradition "absurde". Ne pensons pas au lendemain. Il n'y aura plus de guerre. Regardez, autour de vous, c'est la paix qui s'installe un peu partout, et pour l'éternité! Faisons comme les pays qui nous entourent. Ils se sont endettés comme des fous, et ils ont abandonné leur obligation de servir. Ils n'ont plus d'armée capable de les défendre, mais comme il faut quand même occuper les pros, ils vont faire la guerre ailleurs... C'est ça que veut le GSSA?
Soyons à fond individualistes! Ne pensons qu'à l'instant présent! Encourageons les jeunes à ne penser qu'à eux-mêmes, à leurs vacances!

Écrit par : Michael Kohlhaas | 07/07/2010

On nous dit que l'armée actuelle est inutile (après tous les efforts du GSSA pour la saboter), et après on nous propose la même en plus petit... Franchement, quels seront les paumés qui seront les seuls à sacrifier leur vie professionnelle pour protéger le cul des petits mecs du GSSA ? ILs se tourneront vers des choses beaucoup plus utiles : le pognon, les vacances, les concerts, etc. Le comble du comble c'est entendre les socialister combattre l'armée au nom des libertés individuelles, de faire l'apogée de l'individualisme et d'invoquer le principe de non-ingérence de l'Etat... lol

Écrit par : moi | 12/07/2010

Admettons posséder une armée professionnelle de 10'000 individus. 10'000 x 50 semaines par an, ça nous fait 500'000 semaines-soldats. Avec l'armée de milice, ça nous fait 200'000 hommes x 3 semaines.... c'est un peu kif kif non? Et ils me font marrer avec leurs "dangers de notre temps, que sont la lutte contre le réchauffement climatique, les inégalités sociales, etc. etc.", et pourquoi pas Loft Story sur M6 ou encore les jeux vidéo violents ? lol Ils sont complétement à côté de la plaque les bobos

Écrit par : alfred | 12/07/2010

... et j'apprécie le passage du "Service civile volontaire".... c'est déjà le cas, mais j'imagine que ça faisait plus joli sur l'emballage.

Écrit par : alfred | 12/07/2010

Et entendre les socialos parler de "discrimination" car seuls les mâles seraient forcés à servir, alors qu'ils ne se gênent pas de pratiquer la discrimination positive à outrance quand il s'agit d'élus politiques (cf. succession de M. Leuenberger)....

Écrit par : alfred | 12/07/2010

Tant qu'ils ont de quoi se saouler avec des rouges qui tachent, ils sombrent toujours plus bas dans les fonds des bistros, ce ne sont que des vestiges d'une époques vraiment passée !
Laissons leurs les restes d'illusions d'assistés sociaux qu'ils sont devenus !

Écrit par : Corto | 12/07/2010

Le pire ennemis de l'armée suisse, c'est l'armée suisse et ses crétins, ne font que faire de la pub pour cette institutions décatie et agonisante !
Le GSSA, le dernier sursaut de cette parodie armée animée par quelques objecteurs de l'inconscience !

Écrit par : Corto | 12/07/2010

Parce que vous croyez vraiment que si la France et/ou l'Allemagne décidai(en)t d'envahir la Suisse, vous seriez capable de résister avec votre armée dans l'état actuel. Avez-vous simplement entendu parler de la bombe à neutrons ? On attend que l'armée ennemie grossisse et quand celle-ci est assez nombreuse, on n'a plus qu'à lancer les missiles et hop, toute l'armée ennemi est irradiée et succombe petit à petit.

Écrit par : vida18 | 19/07/2010

L'armée suisse est uniquement là en cas de guerre civile et uniquement pour protéger les banques et les mafias à la tête de ses directions !
Qui dirige ce pays ? quand on voit un procureur qui informe des criminels en dépits des enquêtes, des partis politiques fascisants et s'en prenant aux minarets tout en laissant des touristes clients des bordels tenir leurs femmes en laisses avec des sacs sur la tête !
Il faudrait un sérieux coup de ballet !
Les seuls victimes de cette armée étaient des chômeurs à Genève en 1927, depuis jamais d'excuses venant de l'oligarchie sous-terraine !
Alors le GSSA avec son SS au milieux n'est rien d'autre qu'un ramassis de fascos obsédés par l'armée et militant pour une armée de milice encore plus contrôlables par les mafias des banques !

Écrit par : Corto | 19/07/2010

@vida18,

Vous n'êtes de toutes évidences pas un expert, mais ça devrait pas vous empêcher d'ouvrir les yeux et suivre un peu l'actualité:

Alors par exemple regardez comme l'armée rouge dans un un passé proche, et maintenant les USA et l'OTAN se casse les dents sur l'Afghanistan.

Écrit par : Eastwood | 03/08/2010

"Alors par exemple regardez comme l'armée rouge dans un un passé proche, et maintenant les USA et l'OTAN se casse les dents sur l'Afghanistan."

Je ne vois pas le rapport. Les USA ont envahi l'Afghanistan pour chasser les talibans et les islamistes extrémistes. L'OTAN est venu leur prêter mains fortes et c'est leur problème. Mais la suisse est un pays neutre et entourer de pays amis. Vous me faites penser à mon prof d'histoire, quant on lui a demandé pourquoi Hitler n'a pas envahi la Suisse, il nous a répondu que c'était trop difficile et qu'il se serait casser les dents. Mais bien sûr, envahir la Suisse c'est trop difficile à cause des montagnes et envahir l'URSS c'est fastoche ! Il n'y a que les Suisses pour penser ça. La seule raisons que Hitler n'a pas touché à la Suisse, c'est que l'aviation était trop occupé à bombarder le Royaume-Uni.

Écrit par : vida18 | 03/08/2010

Vida y en a pas vouloir simplement ouvrir les yeux ?

L'armée rouge alors considéré comme une des plus grande armée du monde n'a pas réussit a venir a bout de quelques montagnards afghans, c'est juste un fait !

Et votre délires de bombe a neutron n'a aucun sens, personne n'engage des ressources juste pour le fun de d'atomiser un pays. Par ailleurs il existe des tactiques défensives contre ça, c'est moins simple que dans un jeu vidéo.

Vous parler de votre prof d'histoire et d'hitler ? très bien, parce que le voisin nazi d'un côté et fachiste de l'autre, c'était il y a seulement 65 ans, c'est a dire moins qu'une vie d'homme. Qu'est ce qui vous permet d'affirmer si surement que dans 50 ans ou moins l'UE n'aura pas éclaté, avec des voisins belliqueux et des frontières a défendre ?

L'histoire a suffisamment démontré qu'aucun pays sans armée ne peut exister, et c'est pas soudain en 2010 que ça va changer.

En plus même dans la periode de paix actuelle, il est évident que si cette initiative passe ce sera la fin programmé d'un système de milice impliquant des citoyens solidaires dans la défense de leurs libertés.
Ça aura pour effet d'accentuer la fracture sociale avec a un bout une armée professionnelle et a l'autre bout des cas sociaux fumant des joints dans les parcs (avec des droits et aucun devoir).

Écrit par : Eastwood | 04/08/2010

"L'histoire a suffisamment démontré qu'aucun pays sans armée ne peut exister, et c'est pas soudain en 2010 que ça va changer."

Le Costa Rica vit sans armée depuis 1945. Ok. Merci. Votre argumentaire a perdu de tout son poids.

Écrit par : Patate | 16/08/2010

Mais je rêve ou quelqu'un vient de réactiver (et re-dater) ce commentaire sur le Costa Rica (que j'ai déjà vu précédemment) juste pour faire semblant que cette histoire d'abolition de l'obligation de servir serait encore d'actualité?!?

Écrit par : Michael Kohlhaas | 16/08/2010

Je viens de poster ce commentaire. Il n'est pas re-dater ni réactiver.

Faut vraiment ne pas y avoir été récemment à ce service militaire pour encore être persuadé de sa fiabilité et de son utilité.

Écrit par : Patate | 16/08/2010

@patate:

Wiki dixit: "Vingt-huit pays indépendants du monde ne possèdent pas d'armée. Soit ils ont un accord de défense avec un pays tiers, soit ils possèdent de petites forces paramilitaires ou des gardes".

C'est vrai que quand on s'en remet a un pays tiers on est très indépendant, et dire qu'on n'a pas d'armée mais juste une force paramilitaire.... rire.

Pour ce qui est du Costa Rica ils n'ont pas d'armée mais une "force de securité" de 8000 professionnels, et en cas de conflit plus sérieux, ce sont les vassaux des USA et ils s'en remettent a eux.

PS: bon pseudo "patate"

Écrit par : Eastwood | 16/08/2010

" L'armée rouge alors considéré comme une des plus grande armée du monde n'a pas réussit a venir a bout de quelques montagnards afghans, c'est juste un fait ! "

Ils était bien plus que quelque uns et bien armés fournis en matériels sophistiqués commr les missiles stinger fournis par les USA qui ont fait beaucoup de dégât aux hélicos soviétiques. Si ces résistants ne formaient pas une armée officiel; les troupes comme celui du commandant Massoud étaient tout de même une force armée non négligeable. Si les Afghans auraient fait selon les délires du GSSA, les soviétiques n'auraient pas eu besoins de recourir à la force.

D.J

Écrit par : D.J | 16/08/2010

Les commentaires sont fermés.